Description du projet

GNL Québec développe depuis 2014, en étroite collaboration avec le milieu, le projet Énergie Saguenay, un projet de complexe de liquéfaction de gaz naturel sur la zone industrialo-portuaire de Saguenay.

9 milliards

de dollars d'investissements

6 000 emplois

directs et indirects

Le projet comprend des équipements de liquéfaction, d’entreposage et de transbordement de gaz naturel liquéfié (GNL) et repose sur un investissement évalué à 9 G$ canadiens. Énergie Saguenay s’appuie sur la vision d’établir un nouveau standard au sein de son industrie tout en produisant le GNL le plus vert disponible sur les marchés.

En plus de générer des retombées économiques majeures au Québec à court, moyen et long terme, le projet vise à soutenir les efforts de lutte aux changements climatiques en Europe, en Asie et ailleurs dans le monde, en offrant une énergie de transition qui remplacera d’autres énergies plus polluantes, telles que le charbon et le mazout. Le projet Énergie Saguenay se démarque de tous les autres projets de GNL à travers le monde puisqu’il sera alimenté à 100% en hydroélectricité, ce qui en ferait l’usine de liquéfaction avec la plus faible empreinte environnementale au monde. De plus, GNL Québec a pris l’engagement de faire de son usine une usine carboneutre en compensant toutes les émissions directes de GES de son complexe.

Dans ses grandes lignes, le projet Énergie Saguenay vise la construction, sur le site, de trois grands types de composantes : des installations de liquéfaction de gaz naturel, des réservoirs de stockage du GNL et une jetée permettant de transférer le gaz naturel liquide sur des navires-citernes spécialement conçus à cet usage.

Le projet prévoit la liquéfaction de 11 millions de tonnes de gaz naturel par année. Ce gaz, d’origine 100% canadienne, sera acheminé vers les marchés asiatiques et européens, où il servira majoritairement à remplacer le charbon et le pétrole, notamment dans la production d’électricité. L’utilisation de gaz naturel au lieu du charbon et/ou du pétrole permet respectivement de diminuer de 50% et de 30% les gaz à effet de serre émis, en plus de n’émettre pratiquement aucune particule polluante dans l’atmosphère. Le projet Énergie Saguenay permettrait ainsi à la région et au Québec de se positionner à titre de leviers dans la lutte contre les changements climatiques et contre la pollution de l’air à l’échelle mondiale.

À l’échelle internationale, le gaz naturel est une source d’énergie en demande croissante, en raison de ses propriétés en matière de GES, ainsi qu’en appui au développement des énergies 100% renouvelables.

Grâce à l’utilisation d’hydroélectricité propre et renouvelable, afin d’alimenter le procédé de liquéfaction, l’usine Énergie Saguenay émettra 84% moins de GES qu’une usine comparable située aux États- Unis. Le GNL produit sera ainsi le plus durable au monde et le complexe de liquéfaction sera le premier au monde à fonctionner à 100% à l’électricité provenant du réseau existant, faisant du projet une vitrine technologique.

La construction du projet devrait s’amorcer en 2021 et l’entrée en service du complexe en 2025. Actuellement, le projet est au stade des analyses d’impact environnemental, autant du côté fédéral que provincial.

Retombées économiques :

PENDANT LA CONSTRUCTION (4 ANS)

  • 6 000 emplois directs et indirects, dont 4 000 emplois directs en période de pointe sur le site même;
  • Retombées : 605 millions $ par année;
  • Recettes fiscales : 100 millions $ par année.

PENDANT LES OPÉRATIONS

  • 1 100 emplois directs et indirects en période d’opération, dont entre 250 et 300 emplois répartis entre le site et les bureaux administratifs à Saguenay;
  • Retombées : 807 millions $ par année;
  • Recettes fiscales : 110 millions $ par année.

AUTRES RETOMBÉES

  • Opportunités d’affaires pour les entreprises de la région (services, main-d’œuvre et matériaux);
  • Augmentation de la fourniture potentielle en gaz à la région;
  • Diversification de l’économie de la région;
  • Développement du savoir-faire des experts dans la production et le transport du GNL;
  • Développement d’un nouveau créneau de recherche et d’enseignement;
  • Le Québec tirera profit de l’achat en grande quantité d’hydroélectricité;
  • Hausse des recettes fiscales pour la région et ses gouvernements.

Les retombées économiques du projet Énergie Saguenay seront considérables pour la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean, mais aussi pour le Québec et l’ensemble du Canada.

Propriétés environnementales

Déterminée à surpasser les exigences et à établir de nouveaux standards en regard de toutes ses activités, l’équipe d’Énergie Saguenay a volontairement mandaté le Centre international de référence sur le cycle de vie des produits, procédés et services de Montréal afin de réaliser une analyse de cycle de vie du projet. Cette analyse a confirmé que l’usine émettra 84% moins de GES qu’une usine comparable aux États-Unis et que, suivant un scénario conservateur, le projet permettrait de réduire de 28 millions de tonnes les GES émis dans le monde chaque année, l’équivalent de retirer plus de 7 millions de voitures des routes.

En tout respect des principes du développement durable, l’équipe collabore activement, depuis 2014, avec le milieu et avec des scientifiques de tous les horizons afin de bonifier et de faire évoluer ses pratiques dans une optique de réduction des impacts. Cela a notamment conduit Énergie Saguenay à mandater la Chaire en écoconseil de l’UQAC afin d’identifier les meilleures mesures à déployer afin de compenser les émissions de GES de l’usine. Des simulations et des démarches concertées sont aussi en cours avec des spécialistes des questions de navigation afin de trouver des mesures proactives pour réduire les impacts relatifs à la navigation.

Source : GNL Québec – Énergie Saguenay

Pourquoi la Zone IP de Saguenay?

« Pour GNL Québec, le site de la Zone industrialo-portuaire de Port Saguenay est un endroit privilégié pour réaliser un projet de l’envergure et de la nature d’Énergie Saguenay. La Zone se trouve en eau profonde et est accessible à l’année. Elle se trouve dans un secteur éloigné des zones habitées, mais près de tous les services, en plus d’être desservie par un aéroport, une route à voie divisée et une desserte ferroviaire. De plus, Port-Saguenay se trouve au cœur d’une région familière avec les grands projets et dotée d’une main-d’œuvre et d’entreprises habituées aux chantiers majeurs. »

-Stéphanie Fortin, Directrice, Affaires publiques et relations avec les communautés, GNL Québec.

Pour consulter les projets en développement

S A GUE N A Y Québec Montréal B o s t on N e w Y o r k D é t r oit Chi c ago

Consultez la carte interactive